06 février 2010

Conseil du mois QUALITEL : Accessibilité physique aux logements, comment répondre aux besoins de tous ?

groupe QUALITEL Soucieuse de répondre aux besoins des personnes à mobilité réduite, devenant de plus en plus nombreuses au fil des années, l'Association QUALITEL, organisme chargé de promouvoir et favoriser la qualité de l'habitat (environnementale, sanitaire, maîtrise des charges), revient sur les dispositions de la législation en cours, et sur les bénéfices de la certification logement pour favoriser une accessibilité maximale pour tous. L'option « Accessibilité et Habitabilité des logements », délivrée en complément des certifications, garantit une accessibilité physique des bâtiments supérieure à celle exigée par la réglementation en vigueur tout en conférant aux logements certifiés une qualité intrinsèque reconnue sur le long terme.

Des logements français peu accessibles, malgré une réglementation existante

Les professionnels du logement prennent de plus en plus conscience de l'urgence à mettre en place des dispositifs permettant de répondre aux besoins des personnes à mobilité réduite : la France compte aujourd'hui 5 millions de personnes déclarant un handicap ou une gêne physique au quotidien, soit près de 8% de la population. Par ailleurs, le vieillissement de la population implique pour les prochaines années un fort accroissement du nombre de personnes ayant des difficultés à se déplacer : selon l'INSEE, 31% des français auront plus de 60 ans en 2030 et le nombre de personnes âgées de plus de 85 ans va doubler pour atteindre 2 millions d'ici à 15 ans.

Or, près de 64 % des logements français ont plus de 40 ans, une grande partie d'entre eux n'ayant pas été rénovée. Ces derniers sont par conséquent difficiles d'accès (voire complètement inaccessibles) pour les personnes à mobilité réduite, mais aussi pour les familles ayant des enfants en bas âge.

Depuis février 2005, la loi impose à tout nouveau bâtiment d'habitation de respecter des normes d'accessibilité adaptées aux personnes à mobilité réduite, telles que :

- le respect d'une largeur de voies d'accès au bâtiment de 1,20 m libre de tout obstacle,
- la mise à disposition des personnes handicapées de 5% des places de parking de l'immeuble,
- si le bâtiment est équipé d'un digicode, celui-ci doit obligatoirement être situé entre 90 cm et 1,30 m du sol,
- l'aménagement obligatoire d'espaces de manœuvre permettant un demi-tour en fauteuil roulant,
- une hauteur de marche inférieure à 17 cm dans les escaliers collectifs,
- des revêtements non glissants.

Accroître l'accessibilité des logements grâce à la certification

QUALITEL rappelle que la certification est un outil précieux pour encourager la construction de logements accessibles à tous.

L'option « Accessibilité et Habitabilité des logements », délivrée en complément des certifications « Qualitel » et « Habitat & Environnement », permet aux maîtres d'ouvrage de garantir des logements dont les critères d'accessibilité vont au-delà de ceux définis par la loi. Pour bénéficier de cette option, le logement et le bâtiment doivent répondre à un certain nombre d'exigences portant à la fois sur l'accessibilité aux parties extérieures et intérieures des bâtiments, aux logements, et sur l'habitabilité des espaces collectifs et privatifs.

Exemples d'exigences pour un logement certifié « Accessibilité et Habitabilité des logements » :

• une largeur de cheminement étendue à 1,60 m minimum en extérieur et 1,50 m en intérieur (dimension correspondant à la largeur requise pour le croisement de deux fauteuils roulants),
• une hauteur de marches inférieure à 15 cm,
• plus de 10% de places de stationnement réservées aux personnes handicapées,
• des portes des WC et de salle d'eau s'ouvrant vers l'extérieur,
• la présence obligatoire d'un ascenseur lorsque le nombre de logements par étage est supérieur à 15,
• la présence obligatoire d'une douche ou d'une baignoire aux dimensions adaptées pour une maison individuelle dès la livraison (Pour tout autre type de logement, la salle de bain doit être équipée de manière à ménager la possibilité d'installer une douche accessible sans l'intervention sur le gros-œuvre),
• une cuisine non équipée d'équipements fixes sous la fenêtre, etc.


Formation retraite


1 commentaire:

alain a dit…

Pour préparer le demain de beaucoup, il est nécessaire que le critère "accessibilité et ergonomie" entre dans la cotation établie en vue des financements.